Presse

Intervention dans l'Hémicycle du Parlement européen le 4 octobre 2016: https://www.youtube.com/watch?v=SYUteK-PN4A

"Calais est aujourd’hui la scène de l’indignité, voire de la lâcheté humaine, où migrants et habitants sont réellement abandonnés à leur sort.
Il ne se passe pas une seule journée sans que des vies soient en danger et que le pire soit frôlé. Il ne se passe pas de semaine sans morts, sans tragédies.
Chaque jour, des actes désespérés sont menés par des migrants afin d’entrer au Royaume-Uni. Ainsi, des troncs d'arbre, des objets sont régulièrement installés sur les routes pour obliger les routiers à ralentir afin de grimper dans les camions pour passer la frontière. Les transporteurs témoignent chaque jour de leur peur d’emprunter ces itinéraires.
Quant aux riverains, la situation n’est plus tenable et provoque une montée inquiétante de la violence. L’économie de Calais s’effondre.

Intervention dans l'Hémicycle du Parlement européen le 15 septembre 2016:https://www.youtube.com/watch?v=TesU0CrV0Ms

"Je voudrais seulement revenir sur le sujet du « port de symboles religieux » en entreprise, soulevé notamment dans le paragraphe 21 du rapport (WEBER).

Au nom des membres de la Délégation française du P.P.E., je souhaiterais rappeler le principe de subsidiarité concernant les règles qui encadrent le port de symboles dits à caractère religieux, que ce soit dans les entreprises ou dans l’espace public.

Si les États membres, laïcs ou non, doivent garantir la liberté religieuse, il leur appartient cependant de fixer, sur tout ou partie de leur territoire, en fonction de leur histoire et de leur culture, ou encore au nom de l’égalité des sexes ou de la sécurité, des règles encadrant la pratique religieuse. En conformité avec les textes européens. 

Nous tenons au respect de ce principe."

Suite à plusieurs rencontres avec des chefs d'entreprises de ma circonscription européenne (Picardie, Nord-Pas-de-Calais, Basse-Normandie et Haute-Normandie), j'ai interpelé la Commission européenne au sujet d'une des grandes disparités du marché européen: les règles de confidentialité et de transparence imposées par les États membres aux sociétés commerciales.

Je me réjouis que la Commission européenne se décide enfin à agir face au non-respect avéré, par l'entreprise russe Gazprom, du règlement de l'Union européenne sur les ententes et abus de position dominante, sur le marché de l'approvisionnement en gaz.

Question parlementaire prioritaire posée par Jérôme LAVRILLEUX à la Commission européenne, au sujet des financements publics reçus par les compagnies nationales publiques des pays du Golfe:

 

Voilà plus de dix ans que la compagnie Air France-KLM dénonce, en vain, les financements abusifs des compagnies nationales publiques des pays du Golfe par leur propriétaire unique, c’est-à-dire leur État.

 

Jérôme LAVRILLEUX s’est entretenu, le lundi 19 janvier 2015 au Parlement européen (Bruxelles), avec le Premier Ministre du Québec, Monsieur Philippe COUILLARD.

Cette rencontre a notamment été l’occasion d’échanger sur le développement du Québec, l’accord de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne (C.E.T.A.), mais également de comparer les pratiques de la France et du Canada sur des questions telles que l’immigration ou la politique énergétique (extraction du gaz de schiste).

La Délégation française du PPE, réunie ce mardi matin à Strasbourg, a demandé à l'unanimité que le Parlement européen examine sans délai le projet de transmission des données PNR.

 

Ce dispositif prévoit le transfert des données personnelles des passagers par les compagnies aériennes aux autorités judiciaires nationales.

Le Parlement européen a réélu, ce mardi 16 décembre, Mme Emily O'Reilly pour la fonction de Médiatrice européenne.

Mme O'Reilly a, depuis un an, réalisé un travail tout à fait encourageant en faveur de la protection des droits des citoyens européens.

En défendant la transparence des procédures institutionnelles au niveau communautaire, elle a su moderniser la fonction du Médiateur en la rendant cohérente avec les aspirations de nos concitoyens.

Le Parlement européen a adopté, ce mardi 16 décembre 2014, la demande française d’attribution d’une aide du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation pour 3 886 anciens salariés d'Air France.

Ce fonds a pour objectif d’aider les personnes ayant perdu leur emploi à la suite de changements structurels majeurs survenus dans le commerce international en raison de la mondialisation.

La Délégation française du Groupe PPE s'est réunie le 13 novembre à Bruxelles.
Elle a pris acte de la démission de Jérôme Lavrilleux de l'UMP et de la décision prise par le bureau politique de l'UMP à son sujet le 4 novembre dernier.
En conséquence, la délégation française au sein du Groupe PPE compte désormais 19 députés UMP et un membre individuel au sens de l'article 3, paragraphe 2, du règlement du Groupe PPE. Cette décision a été prise à l'unanimité de la délégation.

Dans son rapport annuel 2013 publié ce mercredi 17 septembre 2014, la Cour des comptes de la République française consacre un chapitre entier à la hausse constatée de la fraude aux cotisations sociales qui atteindrait entre 20 et 25 milliards d'euros, derniers chiffres connus.

En décrétant, le 7 août 2014, un embargo sur la plupart des produits alimentaires européens, la Russie a répondu aux sanctions économiques de l’Union européenne par une véritable guerre commerciale.
Pour pallier aux premières pertes causées par l'embargo commercial russe, la Commission européenne a mis en place un premier plan d'aide pour les secteurs agroalimentaires les plus touchés.

En décrétant, le 7 août 2014, un embargo sur la plupart des produits alimentaires européens, la Russie a répondu aux sanctions économiques de l’Union européenne par une véritable guerre commerciale.
La pérennité de l’économie européenne et notre crédibilité sur la scène internationale dépendent de notre capacité à répondre efficacement à cette agression commerciale.